BUSINESS NETWORKING (BN) D’AFRICAIN LION AWARDS (ALA): Quand la diaspora expose ses talents. 
 

LE BUSINESS NETWORKING (BN) en quelques mots: Le BN est un lieu des rencontres, des convivialités et des bonnes affaires. C’est un outil stratégique pour des contacts et un véritable pont qui relie de diverses origines d’Afrique subsaharienne, d’Afrique du Nord, d’Afrique du Sud, d’Afrique de l’Est, d’Afrique de l’Ouest, Belges, Européens et le reste du monde.  Le BN, un est outil destiné aux entrepreneurs, aux professionnels, aux porteurs des projets, aux amateurs, aux passionné.e.s, aux rôles modèles, aux exposants, etc. Le BN, c’est une opportunité majeure pour toutes les personnes désireuses de se lancer dans l’entrepreneuriat. C’est un concept mûrement réfléchi dans se sens. On retrouve sous un seul toit les différents partenaires d’ALA (spécialistes, coach, gestionnaires, superviseurs, dirigeants d’entreprises), les nominés; les Élus, les Elite, les modèles inspirants et tous les candidats porteurs des projets ainsi que  les publics, dans un beau cadre.

  

 L’édition 2019 du Africain Lion Awards (ALA), la deuxième du genre, qui s’est déroulée le dimanche 9 juin dernier dans la commune bruxelloise de Saint-Josse-Ten-Noode en a fait une démonstration convaincante et aura été, à coup sûr, un motif de fierté, une source d’inspiration.  L’insertion professionnelle dans la diversité. En plaçant la présente édition sous le signe de l’insertion professionnelle dans la diversité, les organisateurs d’ALA ont prouvé qu’ils étaient à l’écoute du continent qui ne demande qu’à accueillir l’expertise de ses filles et fils allés à bonne école et qui ont acquis des connaissances, des compétences, un savoir-faire et un savoir-être qu’ils voudraient adapter au contexte socio-économique et culturel de leurs pays d’origine respectifs.
Que des personnalités issues de divers horizons comme, entre autres, les ambassadeurs Oumar KEITA, représentant permanent du Mali à l’UNESCO et Cheik Keita de l’International Human Rights Commission (IHRC), par ailleurs businessman aux multiples casquettes, ainsi que M. Moussa Ismaïla TOURÉ , Directeur Général de l’Agence pour la Promotion des Investissements au Mali (API), se soient déplacées à Bruxelles pour apporter un soutien appuyé au Business Networking d’ALA, cela donne des indications précieuses sur la pertinence du rendez-vous annuel et le rôle de plus en plus important qu’il pourrait jouer dans un contexte concurrentiel où seules l’excellence et l’innovation garantissent la réussite. 
Saint-Josse-Ten-Noode commune hôte de l’Africain Lion Awards (ALA) 2018-2019 représentée par Dorah ILUNGA, Échevine d’Emploi, Maison de l’Emploi, A.L.E., Tutelle de la Mission locale, Formation, Promotion sociale, Affaires sociales , Tutelle du CPAS, Tourisme, Relations internationales et coopération, Europe.

Les panelistes du BN étant à la fois des spécialistes, des coachs, des gestionnaires, des banquiers, des superviseurs, des conseillers, des dirigeants d’entreprises, des hauts fonctionnaires, des ambassadeurs et représentants d’organismes internationaux, des jeunes pousses composées de personnalités nominées :
– Des profils très éclectiques, 
– Une répartition presque naturelle s’est imposée : d’un côté les institutionnels et de l’autre les opérationnels avec, dialogue des génération oblige, une formule mixte.
 

 Le premier panel, de loin le plus relevé, était composé de :

– L’ambassadeur Cheik Keita : vice-président de “For Women In Africa” ; ancien banquier ; opérateur minier ; organisateur de rencontres d’affaires ; promoteur de startups qui a à son compteur personnel plus de 25 ans d’expériences dans les relations d’affaires avec l’Afrique et surtout un multi-spécialiste qui officie au sein du Board d’honneur du Centre Africain de Veille et d’Intelligence Economique (CAVIE).
 
 
 – Bijou TSHIUNZA : coach, mentor et conseillère clients professionnels à MiCroDev. 
Après une licence en Sciences-économiques obtenue à l’Université Libre de Bruxelles (ULB) en 2003, Bijou rentre chez elle en République Démocratique du Congo (RDC) où elle travaille cinq ans dans la Province du Katanga notamment dans le secteur bancaire. De retour en Belgique, en 2011, elle est engagée chez BNP PARIBAS FORTIS successivement comme conseillère commerciale et gestionnaire d’un portefeuille de clients professionnels. En 2018, Bijou TSHIUNZA rejoint le département Public Banking de la banque. Entre autres responsabilités, elle assure la présidence du réseau interne de la banque «Friends of Africa».
 
 
– Viviane NGRIME : autre fierté de la diversité, elle porte la casquette d’ACTIRIS, le Service public régional (Bruxelles) pour l’Emploi qui correspond à Pôle-Emploi en France. Elle y travaille en qualité de Conseillère Emploi et Formations. Formatrice Interne, Viviane est également Déléguée Syndicale et Vice-présidente de la Commission Diversité et référente au Guichet Anti Discrimination. Avant ACTIRIS, elle a fait ses classes dans le secteur social dont l’immigration. 
 
Son credo : la diversité est une richesse que chacun de nous, à sa manière et à son niveau, devrait promouvoir quotidiennement. Elle ne se lasse pas de répéter cette formule magique qui la stimule : « Quand on se déplace, on emporte toujours avec soi quelque chose dans son sac ».  Viviane encourage les plus jeunes à transcender leurs inhibitions et, au besoin, à défoncer les portes d’ACTIRIS qui n’attend que leurs visites.
 
 
 – Marina DIBOMA : jeune, dynamique et la tête en constante ébullition, elle est Directrice adjointe du Netherlands-African Business Council (NABC).
 
Diplômée de l’Université d’Amsterdam en Sciences de la communication et en études commerciales, Marina est une experte chevronnée dans le domaine de la coopération Sud-Sud et Nord-Sud par le commerce, l’investissement et le développement.
 
Au moment où d’autres travaillent à construire des barrières, Marina, elle, se passionne pour la construction de ponts entre les personnes et les organisations et inversement.
 
Parlant couramment néerlandais, français, anglais et espagnol, Marina laboure les terrains de la diplomatie économique, la coopération pour le développement, les relations avec les médias et le public, l’entrepreneuriat, le développement du secteur privé et le commerce ainsi que les investissements avec l’Afrique. 
 
A son actif, plus de 30 missions commerciales en provenance ou à destination de l’Afrique au cours desquelles elle cumule le rôle de chef de mission et de porte-parole auprès des autorités publiques et privées.
 
Pas étonnant que cette native de Douala (Cameroun) soit membre de la plate-forme INCLUDE, qui conseille à la fois le gouvernement néerlandais et certains États africains dans leur politique de développement inclusif.
 
Au cœur des récents développements économiques et politiques en Afrique, Marina est très souvent invitée à donner des conférences ou à animer des séminaires aux Pays-Bas, en Afrique et dans d’autres pays européens pour partager sa vision du partenariat Nord-Sud et Sud-Sud.
 
 Le Mali à l’honneur
 
Deux autres panels 
– Entrepreneurs inspirants et Focus Mali Business Opportunity 
– aussi passionnants que porteurs d’innovation et de défis, ont tenu en haleine les participants de ce premier BN d’ALA.
 
Dans un second article consacré au gala annuel, nous reviendrons sur la large palette des projets portés par les personnes nominées.
 
 
Le panel d’entrepreneurs inspirants et créatifs a été illuminé de bout en bout par des success-stories portées par Aïcha Bacha (Belgique-Maroc) a eu l’honneur de présenter son projet : “l’autonomisation de la femme africaine pour son indépendance économique et pour la lutte pour la paix.” ; Dary Kebé Fatoumata (France-Mali) ; Binta Bathily (France-Mali-Maroc-Canada) et Drissa Kanambaye (Belgique-Mali).
 
Last but not least, le comité d’organisation et les associations partenaires ont fait un focus sur le Mali à travers le «Mali Business Opportunity» dont les animateurs furent l’Ambassadeur Oumar KEITA, Monsieur Moussa Ismaïla TOURÉ, Directeur Général de l’API-MAli, Madame Awa TOURE LE GOFF, Présidente de la Fondation YIRI Luxembourg et Monsieur Daouda Kané, Maire de la commune rurale de Dio-Gare, représenté par Monsieur Drissa KAMBAYE, Président du Collectif des Maliens de Belgique.
 
Ce pays fait le pari de la jeunesse et donc de l’avenir, et n’a donc pas hésité à s’associer à l’initiative du Africain Lion Awards qu’il soutient du mieux qu’il peut. L’année dernière comme cette année, le Mali bénéficie d’une belle visibilité au ALA et partage, en cette deuxième édition, la première enseigne avec le Maroc, un pays frère et ami avec lequel il partage des liens historiques, géographiques, culturels et économiques très forts.
 
A tous points de vue, la première édition du BN a été une belle tribune pour le Mali en cela qu’elle a permis aux différents intervenants notamment au DG de l’API de vendre la destination Mali,
 
 
un pays certes en butte à un conflit injuste qui lui est imposé par des obscurantistes sortis tout droit du Moyen-âge, mais un pays qui brille par l’exceptionnelle rentabilité de l’investissement, un pays qui se prévaut d’une croissance robuste (5%/an) depuis dix ans, et qui constitue l’un des meilleurs placements sur le continent avec quatre secteurs particulièrement porteurs : l’agriculture, l’élevage, l’énergie et les infrastructures.
 

Moussa TOURE, l’AS du management

Après plusieurs années à la direction commerciale de Coca-cola en Afrique, Monsieur Touré a répondu favorablement à l’appel de son pays, le Mali pour être directeur général de l’Agence pour la Promotion des Investissements au Mali. Avec une vision qui lui est propre, il met son sceau sur cette agence aussitôt arrivé. Et les choses ont profondément changé depuis lors.

Depuis les bancs de l’école et véritablement après le bac que Touré s’intéressa de réfléchir avec plus de liberté dans l’apprentissage. Cette manière de voir les choses lui ont valu de décrocher son diplôme à l’école nationale d’administration comme premier de sa promotion.

Après l’ENA, il s’envole pour Paris où il fît un troisième cycle à Paris dauphine. C’est bien évidemment un retour en terrain connu puisqu’il eut la chance d’y fréquenter le collège et le lycée.

La tête bien remplie, le cœur dans le cœur, il retourna au bercail, une fois le diplôme en poche.

Sa carrière professionnelle commence à Shell Mali où il travailla pendant deux ans dans le département finance avant de rejoindre le département finance, commercial et marketing. Il rejoignit plus tard Bra Mali ; une société de production et de distribution de boissons en qualité leader dans son domaine de directeur commercial et marketing. Il y passa 11 belles années.

Dans la logique des brasseries, il monta plus haut dans la gamme où il est promu directeur commercial chez Coca-Cola en Afrique qui est un des partenaires de Bra Mali.

Pour Coca-Cola, il travailla successivement au Bénin,  Togo, Centre Afrique, Tchad, Gabon et Cameroun. Ses performances et ses bons résultats lui ont valu d’être désigné comme « the values champion de l’année 2011 » division Afrique d’Ouest, du Centre et de l’Est qui regroupe 34 pays, donc de la désigné le manager de l’année 2011 de la compagnie dans cette grande région africaine. Sa détermination dans le travail bien fait sera récompensé par une semaine pleine d’échanges au siège de Coca-Cola avec tous les grands patrons de l’entreprise à Atlanta en présence du C.E.O.

Son passage chez Coca-Cola fut une très belle expérience inoubliable pour lui. C’est pourquoi, Touré confirme Coca Cola étant la meilleure école de formation au monde.

C’est en 2015 qu’il retourna définitivement au Mali pour mettre au service de son pays toute l’expérience acquise de part et d’autre. Avec passion et amour, il pousse les limites de l’API-Mali pour attirer les investisseurs du monde entier au Mali. Et ça marche. 

Moussa Touré c’est aussi une histoire de famille à travers laquelle il tire sa force. Ce père de 4 enfants souhaite transmettre quelques valeurs parmi lesquelles la probité, l’exemplarité, l’intégrité et le travail bien fait.

Pour lui, le secret de la réussite est le travail et sa devise « il n’y a que le travail qui paie ». Il invite tous les entrepreneurs à s’investir avec acharnement et courage puisque selon lui, la reconnaissance suivra quand le travail est bien fait.

Moussa Touré est un exemple d’une institution qui marche.

Madame Awa TOURE LE GOFF, Présidente de la Fondation YIRI Luxembourg. 

Nous avons tous une fois entendu dire que « la solidarité n’est pas un vain mot ». Cette phrase qui donne vie, fond et forme prend tout son sens avec la fondation YIRI.
Initiée par des hommes et de femmes peu bavards mais immensément efficaces : « La mission de notre Fondation YIRI, est d’améliorer les conditions de vie des enfants, et des femmes défavorisées », peut-on lire sur la page internet de cette organisation au cœur de l’action. C’est absolument modeste de dire la fondation améliore la vie des enfants au regard de toutes les actions menées sur le terrain.
 
 

Les réservations pour la saison 2019-2020 sont d'ores et déjà ouvertes!

EXPOSANTS BN 2019-2020
400 PLACES ASSISES AU BUSINESS NETWORKING BN 2019-2020
300 PLACES ASSISES AU GALA DES LEADERS #LGDL2020
> PAGE BUSINESS NETWORKING (BN)
> PAGE : AFRICAIN LION AWARDS ALA
> PAGE FACEBOOK : API-MALI
> PAGE FACEBOOK : FONDATION YIRI
Facebook Comments