L’ Ambassadeur Oumar KEÏTA doublement primé à Paris et à Bruxelles. 
 
 
 
 

KEITA dans les pays sahéliens comme le Mali où la pluie est une denrée rare, l’Art et la culture sont les véritables leviers de développement. Si et seulement si des femmes et des hommes s’y engagent. Son Excellence Monsieur Oumar KEÏTA, Ambassadeur délégué permanent du Mali auprès de l’UNESCO a vite compris cette niche de marché. De Paris à Bruxelles, par ci, par-là, à travers le monde, Keïta a fait de la culture malienne un combat personnel. Passionnément, presque obstinément. Partout où il est question du Mali et de sa culture, il est présent, droit dans ses bottes avec une fierté de lui est propre.

En février déjà, la Ville d’Evry – Courcouronnes et l’agglomération Grand Paris Sud lui reconnaissait ses mérites puisqu’il recevait des mains du Jean HARTZ, Vice-Président en charge des relations internationales et européennes,la médaille de la Communauté d’agglomération Grand Paris Sud, en présence de Stéphane BEAUDET, Maire d’Evry-Courcouronnes.

Pays de résistances et de résiliences, le Mali est en effet aujourd’hui confronté à la plus grave crise politique et sociétale de son histoire. Si la guerre de 2012 a tenté de stopper l’offensive de certains groupes islamistes, depuis le Centre jusqu’au Nord, le pays est gangrené par les trafics de drogue et d’êtres humains, par les katibas islamistes renaissantes qui font passer leurs intérêts pour des conflits inter communautaires et veulent conduire la société malienne vers l’obscurantisme religieux en muselant l’art et les artistes. 

La réalité macabre qui précède a forgé chez le jeune Ambassadeur Keïta une volonté ferme et sans appel de vaincre l’obscurantisme par l’arme qu’il maîtrise le plus : la culture. Depuis le début du conflit, « il n’y a plus de policiers aux frontières » pour Keïta, qui au nom du Mali se fait remarquer par sa présence et ses discours dignes d’une plaidoirie du célèbre avocat Jacques Bergès.

Ses efforts ne seront vains. Repéré par le Comité d’organisation d’Africain Lion Awards qui est une cérémonie annuelle de remise de prix et de trophées, créée pour célébrer le génie et la créativité africaine à l’étranger, l’Ambassadeur a reçu le « Prix Elite » le 9 juin 2019 à Bruxelles.

En effet, ce prix est le signe, le symbole des femmes et des hommes qui se sont distingués par leur travail au quotidien, par leur sérieux dans le travail bien fait et surtout le déterminisme avec lequel ils « vendent » leur pays à l’extérieur.

Monsieur Keïta répond à ces critères au regard de son dévouement sans fin pour le Mali. Un des experts d’Africain Lion Awards (à son insu) a suivi ses différentes interventions, en sa qualité de Président du Groupe Afrique au sein de l’UNESCO. 

L’expert a eu copie du discours de passation dans lequel nous trouvons tout le poids du travail accompli : « Nous avons tout au long de l’année 2018, déployé les énergies nécessaires afin que la voix de l’Afrique, les intérêts africains soient pris en compte par les différents secteurs, les différents programmes de l’UNESCO. Nous avons organisé 10 Assemblées plénières et autant de réunions de Bureau », dira le Président sortant avant d’ajouter : « J’ai personnellement œuvré à défendre, sans relâche, les intérêts matériels et moraux de notre Groupe au sein de notre prestigieuse Maison commune qu’est l’UNESCO.  

Je reste persuadé que l’Afrique, avec ses 54 pays, constitue une force et mérite de retrouver toute sa place au sein des instances internationales les plus influentes ».

C’est de cela qu’il s’agit pour une Afrique unie et forte. Tout au long de son mandat, l’Ambassadeur Keïta, naturellement très procédurier, fît les choses à la manière d’un horloger. Toujours au rendez-vous, il force le respect par ces faits et ses gestes. Quand il s’agit du Mali, il a un regard plein d’espérance et d’espoir. Malgré le conflit qui secoue le pays, il convainc et vend le Mali au plus haut prix. On a souvent envie de lui poser la question de savoir s’il n’est pas capable de vendre de la glace aux esquimaux.

Avec un sens presque maladif de l’honneur, il passe le témoin à son prédécesseur avec une trésorerie saine et revue à la hausse : « Sur le plan financier, j’ai hérité avec mon Bureau d’un solde de départ de : 9989,92 euros. Et nous confions à notre successeur un solde actuel qui s’élève à 22382,97 euros », conclut son Excellence Keïta.

Le Mali est un grand pays et les maliens ont du talent. Le jeune Ambassadeur en est une parfaite illustration.

TEAM ALA

Les réservations pour la saison d'Africain Lion Awards (ALA) 2019-2020 sont d'ores et déjà ouvertes!

EXPOSANTS BN 2019-2020
400 PLACES ASSISES AU BUSINESS NETWORKING BN 2019-2020
300 PLACES ASSISES AU GALA DES LEADERS #LGDL2020
Can not find Form in database
Facebook Comments