Handball: Renaissance Don Bosco, un club trĂšs prometteur et ambitieux qui a pour objectif principal de crĂ©er l’élite du handball Ivoirien.

GĂ©nĂ©reux dans l’effort et conscient du potentiel de son Ă©quipe, le responsable du club Brice Allodj compte beaucoup sur la jeunesse Africaine, Ivoirienne en particulier. Tous les joueurs et les membres du staff technique du club Renaissance Don Bosco sont Ă  fĂ©liciter pour tous les efforts qu’ils ont fournis durant de longues pĂ©riodes d’entraĂźnements, d’apprentissages et des stages.

Brice Allodj insiste sur la nĂ©cessitĂ© d’occuper les jeunes afin de les retenir sur le continent. À l’aide de fonds propres, il n’a mĂ©nagĂ© aucun effort pour mettre en place ce club, et cela avec des objectifs clairs:

– DĂ©tecter les talents sportifs dans les milieux ruraux;
– RepĂ©rer prĂ©alablement les jeunes qui ont un potentiel dans le domaine du sport;
– Orienter les meilleurs, mais aussi les plus prometteurs;
– CrĂ©er les Ă©lites du handball de demain.

Stanley Mayiza Kibadidi, Fondateur et manager gĂ©nĂ©ral d’ALA, qui a passĂ© un moment d’échanges avec toute l’équipe du club Renaissance Don Bosco lors de son passage au salon Oasis Lounge du Royal Air Maroc Ă  Casablanca, a promis de mettre en lumiĂšre ce beau projet et estime que la formation de ce club est une totale rĂ©ussite.

Stanley Mayiza K.: «j’ai tout notĂ©: le parcours du club, le projet et les objectifs de Renaissance Don Bosco, je vous promets d’en parler sur tous les rĂ©seaux d’ALA.»

Participer au projet d’ALA, c’est se donner cette opportunitĂ©. C’est ĂȘtre prĂ©sents partout sur tous les rĂ©seaux d’ALA: ALA UE, ALA AFRICA, ALA USA.

La formation Renaissance Don Bosco est dynamique et dispose d’un effectif de qualitĂ©. Bravo Ă  tous ces joueurs qui ont fait le dĂ©placement d’Abidjan pour participer Ă  la Coupe d’Afrique des vainqueur de coupe au Maroc. Il faut reconnaitre que c’est sans doute un peu plus difficile au dĂ©but, mais ce sera ça de gagnĂ© pour la prochaine saison.

Les joueurs ont bien bossĂ© pour arriver Ă  ce niveau pro en participant aux championnats officiels et aux matchs internationaux. Le staff technique n’a rien laissĂ© au hasard en s’assurant de la bonne organisation des ces diffĂ©rents processus.

Le club s’est fixĂ© plusieurs objectifs purement sportifs. Les dĂ©fis techniques et matĂ©riels auxquels doit faire face l’initiateur du projet sont Ă©normes; des Ă©quipements collectifs qui doivent permettre de satisfaire les besoins des joueurs et du staff technique, le terrain d’entrainements, la mobilitĂ©, etc. MalgrĂ© cela, une absence de soutien matĂ©riels ou financier mĂšnerait malheureusement ce beau projet Ă  l’abandon.

Renaissance Don Bosco, un club trĂšs prometteur et ambitieux Ă  soutenir absolument !

Brice Allodj le responsable du club Renaissance Dom Bosco met quiconque au dĂ©fi d’aller au-delĂ  des apparences en ne se faisant pas une opinion fondĂ©e sur une impression superficielle qui a pu ĂȘtre vĂ©hiculĂ©e par certains. Les jeunes Africains aiment leur continent. Aidons-les Ă  avoir une meilleure confiance en eux et Ă  s’Ă©panouir pleinement.

Comme vous le savez Africain Lion Awards a dĂ©sormais un concept triptyque (ALA_UE, ALA_AFRICA, ALA_USA). Le comitĂ© d’ALA et ses partenaires sont convaincus que l’extension d’ALA Africa serrait une plus value trĂšs importante dans l’accompagnement des jeunes et dans la mise en Ɠuvre de leur projet.

Stanley Mayiza K. pour la team d’ALA.

> PAGE BUSINESS NETWORKING (BN)
> PAGE : AFRICAIN LION AWARDS ALA
ALA UE
ALA AFRICA
ALA USA