•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La participation du Conseil Supérieur de la Diaspora malienne (CSDM) fut un grand succès à ce grand Forum dédié aux diasporas africaines, tenu le 22 juin dernier, au Palais des Congrès, porte-maillot à Paris.

Mohamed Chérif Haïdara, Président du Conseil Supérieur de la Diaspora malienne (CSDM), Monsieur Moussa Touré, Directeur Général de l’API-Mali, l’ambassade du Mali à Paris et l’honorable Diallo Aïssata TOURE, députée et Présidente de la Commission des affaires étrangères de l’assemblé nationale du Mali ont animé le panel sur les opportunités d’investissements sur les secteurs porteurs au Mali

Une nouvelle motivation pour tous les migrants, les acteurs et partenaires au développement.

On retiendra bien sûr la remarquable présence de Mohamed Chérif Haïdara, un génie qui fait brillé le Mali et l’Afrique en général d’un nouvel éclat. L’objectif de ce forum est de faire la diaspora Africaine un vecteur durable pour le développement du continent Africain.

À savoir que la diaspora malienne est l’une des plus dynamiques de l’Afrique, elle a apporté l’année dernière 14,5% de PIB, ce qui équivaut 800 milliards CFA. A cela s’ajoute le rapatriement des fonds, sans quoi le Mali n’aurait pas obtenu une croissance soutenue de 5,1%. La vision du CSDM et de transformer ces apports à un cadre d’investissement à travers l’Agences pour la Promotions des Investissements (API), avec l’accompagnement du gouvernement et du Conseil Supérieur de la Diaspora malienne CSDM.

Le gouvernement malien a commencé à travailler dans ce sens. L’élaboration du Programme National de la Migration « PONAM” en est une illustration parfaite. Le Mali est le deuxième pays en Afrique à avoir élaboré un programme national sur l’immigration et la diaspora malienne peut contribuer à faire du Mali un pays émergent, a déclaré dans la tribune du palais des congrès à Paris, Mohamed Chérif Haïdara.

Lors de ce forum le stand du Conseil Supérieur de la Diaspora malienne (CSDM) s’est transformé en un véritable carrefour de rencontres et d’échanges, réunissant des acteurs engagés, solidaires et innovants tout en proposant aux structures/opérateurs institutionnels des outils et dispositifs d’accompagnement des diasporas.
Venus d’horizons divers, les différents acteurs concernés ont pu partager et mettre en avant leurs activités et expériences de terrainLe CSDM est un partenaire très dynamique qui œuvre pour une migration réussie.Depuis le palais des congrès à Paris, Monsieur Mohamed Chérif Haïdara a lancé un vibrant appel à tous les Maliens à travers le monde : “le Mali a un atout que peu des pays ont, une diaspora consciente qui sait d’où elle vient, une diaspora qui se soucie de son pays, une diaspora qui fait de son pays, un pays d’honneur, cette diaspora mérite d’être accompagnée.  Elle mérite d’être félicitée : je vous félicite et je suis fier de faire partie de cette diaspora, le Conseil supérieur de la Diaspora malienne (CSDM) est créé pour servir la diaspora et non se servir d’elle, je suis également chargé de la migration au sein de la société civile malienne. Ensemble, nous allons faire du Mali un pays émergent, que Dieu bénisse le Mali et la diaspora” a-t-il conclut.

Facebook Comments

Laisser un commentaire